Retour

  

Source :
J. Lemoine : " Sous Louis le Bien-Aimé. Correspondance amoureuse et militaire dun officier pendant la guerre de sept ans (1757-1765) " - pages 67-68.
 

M. de Mopinot à Madame de ***

 

Au champ de bataille d'Hastembeck le 26 juillet 1757,
à cinq heures du soir.

 

Depuis quatre jours on s'est canonné avec un corps de troupes du due de Cumberland de quatre ou cinq mille hommes, hier très vivement depuis sept heures du matin jusqu'à la nuit, et enfin aujourd'hui à cinq heures et demie du matin le canon a commencé à battre toute son armée et la mousqueterie à dix heures ; l'affaire a été vive et assez sanglante. Le duc de Cumberland, qui était posté on ne peut guère plus avantageusement, a perdu le champ de bataille, son armée se retire partie vers Hamelen, partie prend le chemin de Hanovre ; l'infanterie seule a donné et s'est continuellement battue dans les bois, l'artillerie a fait des prodiges. Le marquis du Châtelet a un coup de fusil à travers le corps, on dit beaucoup d'autres tués ou blessés, mais ces moments sont trop tumultueux pour donner des détails certains, je le ferai dans quelques jours ; nous avons fait très peu de prisonniers, pris peu d'étendards ou drapeaux et peu de canons, et je vois que la poursuite ne fera pas de grands maux aux ennemis.

 

Retour